Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(p8)

lapermiffion de le lire entier; le maïtre du livre , homme d'une piêtê délicate, ne voulut jamais y confentir , £5? j'ai même ffu qu'un célebre Profeffeur de Wirtemberg lui en avoit offert une groffe fomme. Etant allé peu de tems après d Nuremberg comme je m'y entretenois unjour de ce livre avecM. Andre Mylhdorf , homme refpeclable par fon age & par fa doêlrine , il m'aveua de bonne foi qu'il l'avoit lu, & que c'étoit M. "vV lfer Miniflre qui le lui avoit prêté; fur quoi de la maniere dont il me détailloit la chofe , je jugeai que c'étoit un exemplaire tout femblable au précédent; lokje concluois quindubitablement c'étoit le 'livre en queftion ;. tout autre qui ne fera pas in 8°. ni d'auff ancienne impreffion ne peuvant être le véritable. ' 'L'Auteur de ce livre auroit pu -& dü donner plus d'éclairciffément, car il ne fuffit pas de dire j'ai vu, il faut faire voir & démontrer qu'on a vu , autrement cela n'eft pas plus authentique qu'un ouï-dire; a quoi il faut réduire tous les Auteurs, dont il eft jusqu'ici fait mention dans cette diftertation.

Le premier qui ait parlé du livre comme exiftanten 1^43. eft Guillaume Poftel dans fon traité de la conformité de 1'Alcorah avec la doélriiie des Luthériens ou

Sluiten