Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(III)

fi rare qu'on ne le trouve encore affêz aifément; 8c 1'on verroit de même celui qu'il auroit publié des trois impofteurs, s'il étoit vtai qu'il fut venu a eet exès d'impiété. II en étoit fi éloigné que des 1'an if43- il déclara hautement que 1'ouvrage étoit de Michel Servet, 8c ne fe fit aucun fcrupule pour fe venger des Hu guenots fes calomniateurs de leur impofer dans une Lettre qu'il écrivit i Mafius Tan if63. d'avoir eux-mêmes fait imprimer ce livre a Caën, nefarium iïïud trium impoftorum Commentum feu liber contra Chriftum , Mofem £5? Mahometem Cadomi nuper ab illis qui Evangelio Calvini fe adduclijftmos profitentur typis excuftiis eft: au même Chapitre du Naudaana il eft parlc d'un certain Barnaud en des termes fi embrouillés qu'on n'y comprend rien, a moins d'avoir vu un petit livre intitulé le Magot Génevois ; c'eft un in 8°. de p8. pages imprimé 1'an 1613. fans nom du lieu j 1'auteur ne s'y nomme pas non plus, 8c pourroit bien être Henri de Sponde , depuis Evêque dc Pamiers : il dit qu'en ce tems-la. un Médecin nommé Barnaud convaincu d'Arianifme le fut aufti d'avoir fait le livre de tribus impoftoribus , qui a ce compte feroit de bien fraiche datte. Ce qu'il y a de plus rai-

Sluiten