Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( n7 )

per tin très-grand nombre de très-habiles perfonnages 6c même quelques-uns d'une vertu diflinguée, qu'on a taché de faire paffcr pour être les auteurs du livre qui fait le fujet de cette differtation qu'on dit être de M. de la Monnoye : je ne doute pas que ce nouveau livre ne foit déja. entre vos mains, vous voyez que je veux parler du petit Traité de tribus impoftoribus. L'Auteur de la differtation foutient la non-exiftence de ce livre 6c ta.che de prouver fon fentiment par des conjeétures , 6c fans aucune preuve capable de faire imprefïïon fur un efprit accoutumé a ne pas fouffrir qu'on lui en faffe accroire. Je n'entreprcndrai pas deréfuter, article par article, cette disfertation qui n'a rien de plus nouveau que ce qui fe trouve dans une differtation Latine de dotlis jmpoftoribus de M. £ urebard Gottheffle Struve imprimée pour la feconde fois a Jène chez Muller en 1706. 6c que 1'auteur a vue puifqu'il la cite. J'ai en main un moyen bien plus sur pour détruire cette differtation de M. de la Monnoye, en lui apprenant que j'ai vu mets oculis le fameux petit Traité de tribus impoftoribus, 6c que je 1'ai dans mon Cabinet. Je vais vous rendre comptc , Monfieur, 6c au public de la ma-

Sluiten