Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fïmes vuider tant de rafades que fa raifon étant en garouage, Frecht obtint fans beaucoup de peine qu'il lui laifsat le manufcrit de tribus famofijjïmis deceptoribus j mais il falhit faire un ferment exécrable qu'on ne le copieroit pas. A cette condition nous nous en vimes les maitres , Vendredi a dix heures du foir jufqu'au Dimanche au foir que Tra-wfendorff le viendroit chercher 8c vuider encore quelques bouteilles de ce vin qui étoit a. fon goüt.

Comme je n'avois pas moins d'envie que Frecht de connoïtre ce livre, nous nous mïmes auffitöt a le parcourir, bien réfolus de ne pas dormir jufqu'au Dimanche. Le livre étoit donc bien gros, dira-t'on? point du tout, c'étoit un gros in-8°. de dix cahiers, fans la Lettre qui étoit a. la tête, mais d'un fi petit caractere, 8c chargé de tant d'abbréviations fans points ni virgules, que nous eümcs bien de la peine a en déchiffrer la première page en deux heures de tems ■, mais alors la leóture nous en devint plus aifée, c'eft ce qui me fit propofer a mon ami Frecht un moyen, qui me fent affez Pé7 quivoque Jéfuitique , pour avoir une copie de ce célébre Traité, fans fauffer fon ferment, qui avoit été fait ad men-

Sluiten