Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AvERTISSEME NT. XÜj

prés les mots fenfation Sc [entiment, que j'ai appliqués indiftinclement a 1'homme Sc aux bêtes, que je penfe que la matière fèroit fufceptible de ces fenfations d'apperception, de ces fentimens de douieur , de plaifir Sc de confcience qui ne peuvent appartenir qu'a une fubftance fimple Sc fpirituelle , telle qu'eft notre ame. C'efl: ainfi que ces expreffions^ que j'ai employees en beaucoup d'occafions , en parlant des animaux auxquels je refufe une ame , ont pu être interprétées d'une manière qui a v

Sluiten