Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

RÉ F LEX10NS ,&c. xxj tic qui eft affeclée, tandis que les Phifiologiftes foutiennent le contraire. Dans la vé> rité, les idéés des Métaphyficiens ne font point en contradiöion avec les expériences ; als rejettent feulement un langage adopté par les Phifiologiües. Ces derniers, accoutumés a appdler certains mouvemens corporels fenfibilité, ïrritabiliti, paree qu'ils font la caufe occafionnelle de la douleur,. du plaifir & des paffions dont 1'ame eft affeclée, qualifient de partie douloureufe celle oii s'opère le mouvement corporel qui occafionne la douleur i mais ils conviennent que ces mouvemens matériels, cette irritabilité , cette fenfibilité n'ont rien de commun avec la fenfation de douleur & autres que notre ame éprouve. Il eft donc évident qu'il ne s'agit que d'une contrariété dans le langage.

6. Page 94, 1'enfant a une ame, fans doute , mais tout le monde convient qu'elle n'exerce aucune de fes facultés (ajoutcz intelle£tuelles ) dans les premiers temps de fon exiftence. Or , 1'enfant qui vient de

Sluiten