Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

xxxvj DISCO URS » infecSles > encore plus élolgnés » de nous que ne le font les poifv» fons, rendentaufii leur fentiment » d'une manière plus obfcure. En» fin les animaux les moins ani» maux, comme les orties & les » anémones de mer, les polypes, »nous donnent des marqués de » fentiment auxquelles nous ne pou:» vons nous refufer lorfque nous 3> les obfervons avec attention. La 3) promptitude avec laquelle ils fe » contraöent lorfqu'on vient a les » toucher , quoique tres - le'gdre» ment; la manière dont ils allon3) gent & dont ils raccourciffent » leurs bras póur faifir leur proie, » & la porter a leur bouche, ne » permettent pas de les retrancher » du nombre des êtres fentans ». Mais je vals plus loin que n'ofe

Sluiten