Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

xli* DISCOURS qu'elle exécute des mouvemens volontaires. II attribuoit donc a 1'ame tous les mouvemens qui ont lieu dans le corps , même ceux qui paroiflent le plus indépendans de la volonté , comme ceux du coeur. II croyoit que 1'ame étoit effentiellement préfente a toutes les parties du corps, & que toutes les fois qu'il fe préfentoit quelque caufe d'irritation nuifible , ou feulement défagréable , elle excitoit des mouvemens propres a 1'écarter. Ainfi, le fang, en rempliflant les ventricules du cccur, caufe une irritation défagréable que 1'ame fait ceffer en produifant la contraêtion des ventricules qui chaffe ce fluide dans les artères. Ainfi , lorfque 1'oeil eft frappé d'une trop vive lumière, il ea réfulte une fenfation

Sluiten