Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

PRÉLIMINAIRE. xïv

qu'on auroit peine a fupporter li 1'ame ne rétréciffoit fur-le-champ la prunelle de facon a diminuer confidé'rablement le nombre des rayons qui parviennent a la rétine.

Enfin les expériences nombreufes que M. de Halier a faites fur les animaux, & plufieurs Naturaliftes fur les végétaux , ont anéanti ces hypothèfes ; elles ont ouvert les yeux fur le véritable principe du mouvement dans les êtres organifés vivans. C'eft ce principe qu'on a nommé irritab'dité. J'ai déja démontré, dans mes autres Ouvrages, par une infinité d'obfervations faites fur le corps humain dans 1'état de fanté & dans 1'état; de maladie, & il fera encore évidemment prouvé dans celui-ci que cette propriété eft .pure ment phyfique. Si elle

Sluiten