Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ie VAme. 7 rattracYion & de la répulfion, auxquels toutes les molécutes de la matière font foumifes, comme nous le verrons dans un moment.

Enfin , fiï'on croit que 1'hypothèfe des animalcules découvre le myftère de la génération, on fe trompe : on concoit bien qu'un animalcule , étant fuppofé déja tout formé, n'auroit ^lus qu a fe développer pour produire un être femblable i celui qui 1'a fourni; fous ce point de vue, on pöurroitle comparer a une graine qui contient en petit toutes les parties de la plante qui 1'a produite, & qui donne naHTance a une nouvelle plante de la même efpèce par le développement de ces mêmes parties ; mais ce n'eft point dans le méchanifme de ce développement que confifte le myftère de la génération, ce feroit dans la formation de eet animalcule, s'il exiftoit; c'eft dans la formation de cette graine ; c'eft dans 1'infiuence que la femence du male a dans la reprodudion des êtres organi-

A 4

Sluiten