Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Efjai fur les facultés fes: & voila oü les obfervations microf-* copiques ne fauroient atteindre, & oü il n'eft pas permis aux curieux de péne'trer fans s'expofer a s'égarer. $ Cependant ces mêmes obfervations ne font pas moins léelles ; elles de'cèlent une matière qui a du mouvement: quelle eft donc la nature de cette matière adive i Voyons Ci en la confïdérant (bus un autre point de vue, nous ne nous en formerons pas une plus jufie idee : qu'on me paffe cette le'gère digrefïïon, qui n'eft pas abfolument étrangère a mon fujet, & que je rappellerai avec avantage dans un autre endroit.

On a dit depuis long-temps que tout n'eft que me'tamorphofe dans le monde phyfique ; que les formes changent fans ceffe; que la quantité de la matière eft feule invariable ; que la même fubftance paffe fucceffivement dans les trois règnes; que le même compofé devient, tour-atour , mine'ral, plante , infede , quadrupède, oifeau, homme: on a auiïï penfé

Sluiten