Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

10 E(ïu fur les facultés

d'étre mmës de la méme matière: or, cette matière aétive tend toujours du centre k Ia circonférence , au Seu que la matière brute tend , a_ contraire , de Ia circonférence au centre; c'eft une force expanfive qui anime la matière vive, & c'eft une force attraftive a laquelle obéit la matière brute; quoique les direétions de ces deux forces foient diamétralement oppofées, 1'aftion de chacune ne s'exerce pas moins; elles fe balancent fans ceffe fans jamais fe détruire; & de la combinaifon de ces deux forces, réfultent tous les phénomènes de 1'univers.

Or, fuivant cette idéé , M. de Buffon concoit que la chaleur, la lumière & le feu, qui font les grands efFets de la force expanfive, feront produits toutes les fois qu'artifkieliement ou naturellement les corps feront divifés en parties très-petites, & qu'ils fe rencontreront dans des dire&ions oppofées ; il ajoute que la chaleur fera d'autant plus fenfible, Ia lumière d'autant plus vive 3 Si le feu d'autant plus

Sluiten