Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'de TAmt. I? Telle eft donc 1'ide'e générale qu'on peut fe former d'un fluide aétif qui anime tout 1'univers , & qui n'eft autre chofe que Ia matière éthérée , diverfement modifiée par les mouvemens d'attraction &C d'expanfion. Ainfi , en revenant aux obfervations microfcopiques dont j'ai déja parlé, on peut concevoir qu'il n'eft pas furprenant de découvrir dans les infufions des fubftances animales & végétales, des molécules aftives & mouvantes; il eft plus que probableque ces molécules ne font autre chofe que la matière éthérée, fixée jufqu'a un certain point par une fubftance plus groffière, qui leur donne les différentes formes que nous leur voyons, & dont les mouvemens varient fuivant la nature de ces fubftances} & les

n'exiftoient pas dans ces alimens, comme le fang , la biie, la femence , le fluide nerveu» , Sec. II en réfulte encore cette chaleur qui'eft particuliere aux animaux, en un mot, le principe de leur vtc & de leurs mouvemens.

Sluiten