Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'de VAmt. fj depuis la formation de 1'animal jufqu'au dernier degré de fon accroiffement, M. de Buffon avoit regardé le corps de eet animal comme une efpèce de moule intérieur , dans lequel la matière qui fert a fon développement fe modèle & s'aflimile au total, de manière que fans qu'il arrivé aucun changement a 1'ordre & a la proportion des parties, il en réfulte une augmentation de chaque partie prife féparément. II eft certain que le développement ne peut fe faire, comme on fe Timagine ordinairement, par la feule addition aux furfaces , & qu'il eft néceffaire que la matière qui fert a ce développement pénètre 1'intérieur de chaque partie , & le pénètre également dans toutes fes dimenfions, pour que laforme de cette partie ne foit point altérée ; mais, fans avoir recours a 1'idée abflraite d'un moule intérieur, il fufEt dadmettre le développement des n-erfs: comme ils font la bafe de toutes les parties de Tanimal, ce développement procurera 1'acr

Sluiten