Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de VAme. 2? Depuis Defcartes , & la découverte de Ia circulation du fang , on a e'tabli en médecine une théorie toute méchanique; Boerhaave s'eft rendu célcbre par cette doctrine; on n'a plus regardé le corps humain que comme une machine hydraulique : cependant quelques médecins s'étant appercus que cette théorie ne répondoit point a une infinité de phénomènes qu'ils obfervoient dans Téconomie animale , ils Tabandonnèrent; mais aux erreurs des mécbaniciens, ils en fubftituèrent une autre bien plus abfurde; ils crurent que dans l'homme ( oubliant les rapports qu'il a avec les animaux) 1'ame étoit la caufe de tous les mouvemens qui ne répondoient point aux loix de 1'impulfion. « Les phénomènes de 33 1'économie animale , dirent-ils, en pré» fentant, a chaque inftant, une force 3> qui croit comme la réfiftance , fe sa montrent fupérieurs aux loix de Ia méchanique. II eft d'ailleurs fort nai) turel que des puiffances animées aug-

Sluiten