Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2<3 Ejjai fur les facultés

ou irritante; mais elles s'y accoutument peu-a-peu , au point qu'a la fin elles n'en font plus affectées ; de la les phénomènes fïnguliers de 1'habitude, qui fait que nous nous accoutumons quelquefois aux fubftances les plus pernicieufes fans en être jncommodés , & qui influe de mille ma„nières fur le moral comme fur le phyfique , ainfi que nous le verrons plusJoin (I).

(i) On a découvert égalemenr, par des expériencei, que plufieurs parties des plantes font irritables: un célèbre botanifte de 1'académie de-

Snint-Peterjbcurg a obierve que 1 irritabilite ver getale eft excitée , ainfi que 1'irritabilité animale, par un flimulant; qu'a la contraéliop des fibres fuccède un relachement fenfible , & que ces alternatives de contraclion & de relachement font en raifon du degré de 1'irritabilité dans les diiFéren:es panies de la plante & de 1'aétion du flimulus; enfin que l'inr'ubilité yégétale a moins d'énercie cue Pirrkabiljté animale, &. que fon

1'appercoit plus fenfiblement dans .les pariies feXuelie? de la plante que dans les autres , quoiqu'elles en foient douées a diiierens degrés. Vöj*. %jnnet, Ccmtemplation de la nature, toni. VJM,

Sluiten