Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de VAme* tf$ dans un état de tenfion qui de'pend de leur plénitude , & non de Téloignemerrt réciproque de leurs extrémités comme les cordes tendues 5 c'eft donc eet état de tenfion qui fait que le fyftême fenfible forme un tout dont les parties out une connexion fi ferrée , une correfpondance fi intime, qu'un nerf ne peut être un peu vivement ébranlé fans que eet ébranlemerit ne fe communiqué dans un iriftant indivifible, non dans le cerveau oü 1'on a placé mal-a-propos le fenforiwn commune, mais dans le centre du corps , oü réfide le principal fiège du fentiment ;qui nous eft commun avec les bêtes.

Van Helmont n'avoit point ignoré, a~ peu-prés , Ie fiège du fentiment; il avoit obfervé que 1'aftion des nerfs qui le produit eft dirigée vers Ie centre du corps; auffi plaga-t-il fon grand archée dans Ie pylore, d'oü il fuppofa que fa puiffance & fes ordres s'étendoient fur toutes les autres parties du corps.

La même opinion a été préfentée pat' B4

Sluiten