Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

34 Ejjaijtör les facultés

fenfations un peu fortes & les mouvemens qui le caraótérifent répondent dans le voifTnage de ces parties; mais 1'anatomie va nous apprendre que le* phénomènes qu'on attribue au pylore & a« diaphragme doivent étre rapporte* a une autre partie de cette région.

Parmi fes nerfs qui prennent naiffancedu cerveau, on en diftingue deux paires qui communiquent avec beaucoup d'autr.es, & qu'on nomme petitsèc mqyensfympathïques; cleft la portion dure de lafeprième paire & la huitième paire ;mais outre ces nerfs, qui ont une origine connue , il en eft deux autres qui jouentle plusgrand róle dans 1 economie animale; ce font \es deux intercoftaux , un de chaque cóté , ou les grands fympathïques , qui rtgnent le long des vertèbres, depuis le Cm jufqu'a I'extrémité de 1'os facrum. On avoit cru que chaque intercofta! prenoit naiffance de la fïxième paire du cerveau , & de la branche ophtalmique de la cinquième paire; mais M. Winjiow,

Sluiten