Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de PAtfie, <$t diaphragme dans une forte tenfion, & communiqué une force extraordinaire a tous les mufcles dont l'a&ion peut fervir a écarter ou a détruire fobjet qui 1'a excitée, tandis que Timpreffion que 1'amour fait fur le même centre du fyftême fenfible, en faifant palpiter le cceur , borne 1'action des mêmes mufcles a flatter, a careffer fon objet & a s'y unir intimement.

Tel eft le méchanifme matériel des paflious qui nous font communes avec les bêtes, dont la conformation intérieure eft analogue a la nötre. Dans elles, les fenfations ne font produites que par des agens matérie!s; 1'irritation méchanique, les impreffions que leurs fens regoivent des objets extérieurs , leurs appétits , font les feules caufes dont 1'effet porte fur leur plexus folaire. Lorfqu'un animal eft bleffe, ou qu'on 1'irrite avec un aiguillon , il crie (i), il fuit ou il fe

(i) II y a peu d'aniwaux qui crieflt quand ils

Sluiten