Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4ó E(Jai fur les facultés

dus par leur ple'nitude, que la comfnunication du mouvement & du fentiment «ft, pour ainfi dire , fimultanée avec 1 'effet de la caufe qui ftimule les nerfs : c'eft comme tin tuyau plein d'eau , & couvert a fes deux extrémités d'un morceau de cuir; pour peu que 1'on prefle le eouvercie d'une de ces extrémités , on appercoit,dans le même inftant, Firnpulfion de 1'eau contre le eouvercie de f autre extrémité,

3°. Suivant la difpofition du nerf rn> tercoftal, & de tous les autres nerfs qui communiquent avec lui, le plexus folaire doit être regardé comme le principal puint d'appui fur lequel cette jmpulfion,, q,n poulfe le fluide nerveux dans les nerfs, porte de tous les cötés; c'eft par cette difpofition que ce plexus devient le centre de la fenfibilité.

4°. C'eft par la même raifon que les perfonnes darts lefquelles la circuladon du fang eft naturellement vive, & qui

Sluiten