Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

S# ËJfai fur les facultés

dans Ie caraftère des hommes en géncral; ils font bons, mécharis, poltrons, courageux , gais , triftes, adtifs , pareffeux, &c. fuivant leur confthation individuelle, & ruivant ]es rapports varjés des agens matériels de leurs fenfations , avec les nerfs qui en fubifTent Fimpreffiorr.

Le caractère des animaux eft égalément différent, fuivant leurs efpèces; il peut aufti changer par des caufes accideritelles; mais il n'eft point fufceptible de ïant de variations que celui de l'homme, paree que Ie fyftême fenfible des bétes n'eft foumis qua 1'impteuión des objets matériels de leurs appétits & au fentiment de leur confervation ; au lieu que dans l'homme, les affections morales, & la différence prodigieufe qu'il met dans fa manière de vivre , dans fes habitudes, produifent dans les organes du fentiment des modifications variées a 1'infini. Les animaux font farouches, familiers, douX, cruels, timides, courageux, agiïes, pa-

Sluiten