Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Je? Effai fur les facultés

étrangères a fa conftitution naturelle ,< c'eft par cette raifon qU un ferin apprend a répéter un air de flageolet, qu'un perroquet parle ; mals ces talens acquis ne fuppofent dans ces animaux ni intelligence , ni réflexion 3 ils ne font d'abord que le réfultat méchanique de leur organifation, & enfuite de I'habitude. Ajoutezencore que de tous les animaux'qui peuvent imiter la prononciation de quelques paroles, nous ne connoiffons dans Ia nature que quelques oifeaux qui acquièrent cette faculté; tels font Ie perroquet, Ia pie , Ie geai, le mede, le fanfonnet.

Cependant il femble qu'on peut infiC ter cöntre mes affertions fur ce que Ie chien, par exemple , qui eft fans cefié fous nos yeux, donne trop de fignes d'intelligence & de réflexion , pour qu'on doive reftreindre toutes fes aétions au feul méchanifme de fon organifation. Sans doute qu'on auroit raifon fi on n'en jugeoit qu'au premier afpeéc; mais analyfez

Sluiten