Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

% Éptfur les facuttès

force; il a des fens exquis, une vue percante, une excellente ouie, & un odötat qui linftrüif encore pluS süremerif de tout ce qui s'orTre fur fa route.

« Après deux mois , dit le phyfidefi " de hemberg, les jeunes loups luiverit » leur mère, qui ne pourroit plus fouf-« » flir feule a une voracité qui s'accroit « tous les jours; ils déchirent avec elle

* des animaux vivans; ils s'effaient a la » chafTe , & parviennent par degré £ » pourvoir avec elle a leurs befoins »3 communs. L'exercice habitué! de la » rapine, fous les yeux & è fexemple »> d une mère déja inffruite , leur donne

* chaque jour quelques idéés felatlves

* a cet obiet; ils apprennent è fecort» noitre les forts oü fe fetire le gibier; » leurs fens font oüverts è toutes les int' *> preffions; ils s'accoutument £ les dif-

* t)inSuer entre elles, & £ reéèifier par

* 1'odorat les jugemens que leur font » porter les autres fens. Enfin, lorfqu'ifs « ont huit ou neuf mois, 1'amour force

Sluiten