Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

T> Effaifur les facultés

forces, dans Ia circonftance dont il eft queftion, fi Ia préfence de 1'objet de fon appétit ne le retenoit pas.

« Tout animal, pourfuit notre auteur, " qui palfe fucceffivement de la chaiïe W a" fommeil, & qui, par confóquentj » n'eft point fujet a 1'ennui, ne peut avoir » que trois motifs qui 1'intérefTent, & qui " devi^nent les principes de fes con" noi,Tan«s, de fes jugemens, de fes

- déterroinatipns&de fes aftions; favoir

- la recherche de la nourriture , les pré' M c;iut'ons reiatives k fa süreté, & le » foin de fe procurer une femelle lorf» qu'il eft preffé du befoin de 1'amour " Nous v°y°ns q^ le loup emploie , " quant è la recherche de fa nourriture, » toute 1'induftrie qui convient k fa force • " i! prend des mefures pour safTürer du' » beu oü iltrouvera fa proie; & fi, dans » cette recherche, il choifit plutöt un en" dr01t qu'un autre,ce choix fuPPofe des » faits précédemment connus. II obferve

enfiute^endantlongtemps^esdifférens

Sluiten