Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

-8a EJfaL fur les facultés

aura , par conféquent , de contraintes méchaniques, de réfiftances forcées, plus il y aura de perfe&ion qui pourra paroïtre le réfultat d'une intelligence fingulière , mais qui ne fera réellement que renet méchanique du développement du corps des abeilles.

Voila comme M. de Bufon apprécie les prétendues merveilles qu'on attribue a 1'efprit, a la morale même des abeüles. Je vais terminer ce chapitre par une réflexion de eet auteur , qui fait bien fentir la profondeur du génie qui 1'infpiroit dans fes confidérations fur l'homme & fur les animaux.

« D'oü peut venir, dit - il, cette uni53 formité dans tous les ouvrages des 53 bêtes ? Pourquoi chaque efpèce ne 33 fait-elle jamais que la même chofe, 33 de la même fagon? & pourquoi chaque 33 individu ne le fak-il ni mieux, ni plus 33 mal qu'un autre individu? Y a-t-il de 33 plus forte preuve que leurs opéra's tions ne font que des réfultats mécha-

Sluiten