Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

88 Ejfai Jur les facultés

» extréme importance , dit-il, de proü53 ver que cette pente qui nous incline 33 a placer la douleur ou le plaifir dans 53 les parties de notre corps bien ou mal 53 affectées, devient, par notre faute, la 53 fource d'une foule de jugemens faux: 53 c'eft ce que nous allons faire , en em33 ployant des faits également certains & 33 fenfibles. Perfonne n'ignore qu'un inf33 tant après la mort, Ie corps eft privé 33 de toute fenfibilité : d'oü peut venir 53 un changement fi fiabit ? On ne fauroit 53 douter qu'il ne vienne de ce que 1'ame 33 n'ayant plus d'influence fur la matière 33 a laquel'e elle étoit unie, celle - ci , * après la mort, eft réduitea fes propres 33 qualités, c'eft-a dire, a Pinfenfibilité: 53 on faifoit donc un larcin a 1'ame, dans 33 le temps de fon union avec le corps, Jj en attribuant a celui-ci ce qui appar53 tenoit a la première, favoir, la fenfibi-

33 Üté33.

En infiftant toujours dans la méme cpinion , 1'auteur dit qu'on voit quelque-

Sluiten