Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

f

9O Ejfai fur les facultés

33 offre un port affuré a 1'ame , ou elle: 33 fe trouve a 1'abri de ces fentimens fu-33 bits & trop violens, & qui, par leurt 33 continuité, donneroient la mort ; ce: 33 port eft 1'évanouiffement; c'eft la que,, 33 par un prodige qu'on n'admire pass 33 affez , on voit dans le même inftantt 33 la fenfibilité pouffée a 1'excès , fe chan— 33 ger en infenfibilité, & les douleurss 33 les plus vives perdre leur force 33.

Perfonne n'eft, fans doute , plus per-fuadé que moi que nous avons une: ame fpiritueile & immortelle; mais pouri m'en convaincre je n'ai pas eu befoin de; lui attribuer des propriétés qui appar— tiennent évidemment a la matière. Om prétend que la fenfibilité , qui caractérife: la douleur ou le plaifir, ne réfide pass dans la partie qui eft affectée ; mais les; exemples qu'on rapporte font-ils capables de perfuader un phifiologiftes inf-truit? Les idéés des métaphyficiens doi-' vent-elles prévaloir fur des principes: conftatés par des expériences & des ob-fervations fans nombre ?

Sluiten