Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

02 \EJJai fur les facultés homme qui vient de mourir eft d'une infenfibilité abfolue; mais ce n'eft poirni paree que 1'ame en eft féparée, c'efïl paree que les fonciions des organes dd la fenfibilité & de Pirritabilité font abo lies. II réfulte la méme infenfibilité darm une partie vivante , lorfque les nerf:! de cette partie font liés : dans ce cas; peut-on dire que la communication eni tre cette partie & 1'ame a été intevceptéé par la ligature ? II faudroit donc fup-) pofer a 1'ame une réfidence locale dan.i quelque partie de notre corps ; elld feroit donc matérielle. Enfin, commenr peut-on concevoir que la fenfibilité de 1'ame portee a 1'excès puiffe abolir ou fufpendre les fondions du cceur & des organes de la refpiration, fur lefquebl le divin créateur ne lui a donné aucur empire , comme nous le verrons en fon lieu (i ) ?

(i) Le phénomene dontil eft ici queftion feta expliqué, fui\ant les loix de 1'économie animale ; dans le cinquième chapitre.

Sluiten