Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de t Ame. 101 i dans les aveugles de naiffance, les autres I fens fuppléent au défaut de la vue , ce iqui fait que leurs idees font bien difféi rentes de celles des autres hommes* .Loc e fait mention d'un pareil aveugle t iqui, entendant vanter 1'éclat de la couleur écarlate $ la comparoit au fon de ila trompette. Ainfi, cette exception a la règle générale que j'établis ne doit | point nous arréter.

. Or, telle eft évidemment la fource de !nos idéés , qu'on faifoit confifter dans ides repréfentations ou des images tracées ;dans le cerveau, par des efprits aniimaux qu'on fuppofoity aller porter 1'em:preinte des objets dont les fens avoient recu I'impreffion. Combien d'abfurdités

n'a-t-on pas débitées anciennement fur les efpèces impreffes 8c exprefles ; aujourd'hui fur ces empreintes, fur ces :efprits animaux, fur le mouvement imaginaire des fibres du cerveau , fur le corps [«alleux 8c la g lande pinéale qu'on a

regardé comme le fiège de 1'ame &c. ,

Sluiten