Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

104 EJJai fur les facultés

gence fuprême qui a ordonné un-parell méchanifme , & qu'il fa mis hors de la portee de toute explication ; ce qui n'eft point une raifon pour le nier. Tout ce que nou s pouvons dire, c'eft que c'eft une propriété paiticulière a l'homme qui le diftingue des bêtes : propriété qui fait l'ofüce d'un fixièmefens avec lequel 1'ame a le rapport le plus intime. Les autres' fens lui donnent la perception des objets préfens ; c'eft la vue intérieure feule qui lui repréfente les objets abfens. Suppofons, par exemple , que nous voulions connoïtre toutes les qualités d'un objet préfent, nous le tournons de tous les cötés, nous le foumettons a notre odorat, a 1'ouie, au goüt & au toucher, & nous le comparons avec d'autres pour en ac-quérir une connoiffance plus exacte : mais fi 1'objet eft ablent, c'eft la vue intérieure feule qui agit; 1'ame la fixe fur eet objet pour 1'examiner , elle Ia dirige fur d'autres pour les comparer, 8c elle porte enfuite fon iugement, qui eft vrai ou faux

Sluiten