Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

912 Ëffaijur les facultés

fuivant la détermination dont il s'eft fait une habitude. Enfin, que la mémoire a lieu lorfque les idéés, qui ent été produites par 1'action des objets fur les fens, foQJtje^djk^s par les mouvemens dont „' " .ié 1'habitude. }V\Lon.üll*c avoiteu Ia I il |||! S?M&ce en phifiologie , il

| i M'iwitS^ÉP idéé bien différente | du cervejü J'd% lui eut pas fuppofé des |jnnumM \ n'a pas; & en les admettant, il ric les eut pas comparés a ceux des doigts, paree qu'il n'eiit point ignoré qifen fait de mouvemens organiques, 1'habitude ne peut influer que fur Paction des mufcles proprement dits ;• ainfi , fon opinion fur la mémoire n'a aucun fondement : voyons donc fi par l'action intuitive interne on ne concevra pas plus facilement les phénomènes qu'elle préfente.

Nous avons vu ci-devant de quelle manière nous acquérons nos connoiffances par la vue intérieure; or, dans Ia

Sluiten