Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de VAme, 12%

-L homme eft encore diftingué des Ibetes par les organes du fentiment: ce i n eft pas que les animaux n'en foient égallement doués ; ces organes font ie principe de leur inftinft; mais dans chacune de leurs efpèces, ils ont une modification donnés qui ne change jamais; au «eu que dans l'homme ces mêmes organes font fufceptibles de fe modifier de iant de manières différentes , qu'il eft ~are qu'un individu reffemble parfaite^enta un autre par fon caraélère, pM goüts,fes paffions, fon efprif' fon ïeme & fes talens.

Si Ia raifon permettoit d'afligner une 'iace k 1'ame, k un être fpirituel, ce srott, fans doute, dans le centre dj

CHAPITRE V.

ths rapports de Vame avec les organes du fentiment.

Sluiten