Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de tAmt. Ï4# riers, & I'autre le degré fublime oü les lettres furent portées dans le temps d'Augufte. Rome avoit été JOO ans, depuis fa fondation , a fubjuguer les peuples qui 1'entouroient, lorfque les guerres puniques commenccrent. Cepeuple, quivenoit de combattre contre Annïbal pour le falut de la patrie, afpira après la deftruo tion de Carthage, ala conquêtedu monde. Il foumit, en effet, a fon empire prefque les trois parties de notre continent: mais le luxe qui s'introduifit dans Rome, pendant ces conquêtes, & la corruption des mceurs, effets néceffaires de 1'abus des richeffes & de la fatiété des grandeurs, firent pencher les Romainsvers leur ruine.

Cependant, tant de paffions qui agitèrentles Romains dans la chüte de larépublique n'empêchèrent pas ie génie littéraire de s'élever au plus haut degré. Jufques-!a, ce peuple guerrier avoit dédaigné le commerce des mufes; ce ne fut pas mëmeunRo-nainqui ouVrit Ie (Tècle d'Augujle, Les Grecs eurent encore la gloire

Sluiten