Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i200 Fjfiai fur les facultés

fimples,tirer du néantl'universtel que nous le voyons : auffi les loix de ces mouvemens font-elles les feules qu'on ne fauroit expliquer, paree que les bornes de 1'efprit humain ne nous permettentpoint de nous éleveralahauteurde pareils myftères émanés immédiatement de la Divinité. Nous concevons les loix du mouvement par irnpulfion, & celles de la mécanique, paree qu'elles font fecondaires; mais nous ne comprendrons jamais celles de 1'attractiqn, 'de 1'expanfion , de la gravitation , de la répulfion, des affinités, de la génération , de Pirritabilité & de la fenfibilité; nous ne pouvons connoitre que leurs effets, & les phénomènes qui.en réfuitent (i),

Enfin , ce qui eft encore digne de notre admiration dans la création , c'eft que ces loix une fois données, le divin Créa-

( i ) C'eft la manie d'avoir voulu expliquer ces loix qui a enfanié tant de romans en phyfique, en métaphyfic[ue & en médecine.

Sluiten