Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de t Ame. '20Ï teur a voulu que tous les effets qu! s'opèrent par elles fuffent nécefftires, c'eft-adire, que leur énergie fuffife feule pour produire tous les phénomènes de la nature; tel eft le principe de cette harmonie qu'on admiredans 1'univers : contemplons la un moment dans les êtres organifés; c'eft le tableau dont il me refte a tracer une légère efquiffe pour terminer eet ouvrage.

L'irritabilité & la fenfibilité font bien capables par elles-mémes d'animer les êtres organifés , mais elles ne fuffifent pas pour entretenir leur vie ; il faut encore qu'une nouvelle fubftance répare les pertes que Ie corps de ces êtres fait journellement, & qu'elle fourniffe a fon développement & a fon accroiffement, jufqu'a ce qu'il foit parvenu au degré d'éten. due que Dieu lui a marqué.

C'eft la terre qui eft la fource de cette fubftance nutritive; les végétaux y puifent la sève dont ils fe nourriffent, & après

ijs

Sluiten