Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

202 Ejfai fur les facultés 1'avoir modinée de miile manières, ils la tranfmettent aux animaux pour leur fervir de .nourriture: j'ai dé ja obfervé par quelles loix cette sève fe modifie fi diverfement dans les plantes; mais 1'intelügence & la fagefle du divin Créateur éclatent bien d'avantage dans les loix qu'il a établies relativement a la nutrition des animaux.

Le premier objet d!admiration qui fe préfente, confifte dans les différens rapports que les diverfes fubftances qui fervent d'alimens aux animaux ont avec les organes du goüt: chaque efpèce d'animalafon goüt particulier , de fagon qu'il ne fe nourrit que d'une forte d'aliment qui ne convient point a la plupart des autres efpèces. Or, cette variété de rapports & d'analogie eft fi prodigieufe, & fi lage en mêmetemps, que fi tous les animaux avoient eu le même goüt pour la même efpèce d'aliment, elle n'eüt point fuffi pour les nourrirtous, ce qui les eut excités fans cefle a fe détruire mutuellement en fe la difputant. Ajoutez encore que s'il n'y

Sluiten