Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

TARIF. 29 des articles détaillés dans le Tatif en femblab'e oc curence, è condition que ces fortes de marchandifes feront mi'es en magafin , fous 1'infpection du M?i;re des Ventes; & dans les endroits oh lAmirauté n'a point de College, fous celle du Maitre du Convoi & du Controleur.

Les dites marchandifes grafles ne pourront fortir du■ magafin, a moins que le négociant n'ait fourni cau-l tion fuffifante, & a la fatisfaction de lAmirauté, ou < de fes fuppóts , pour le payement du reflant des droits d'entrée en plein , a moins- qu'il ne puiffe prouver que les droits d'entrée ont étépayés, ou qua les marchandifes ent déja été en magafin.

De cette explication réfulte , que le négociant pourra difpoferde ces fortes de marchandifes, dans le Pays même, en payant en entier le droit d'entrée.

6. Le Placard-général regie ce qui concerne le tranfit des marchandifes.

7. Et ordonne enfuite ce que les vaiffeaux, & les marchandifes introduites par les Compagnies des In. des Cvientales & Occidentales, y compris ceux de Ia Société de Surinam , doivent payer, pour Récognition & Laft-Geld-

8. Quoiqu'il foit dit dans Ie Placard, que les droits fur les peaux feroient exempts de la troifiéme aug,mentation, & du Veil-Geld ordinaire, les dits dioits feront cependant continués jufqu'è iévocation ultérieure, & doivent être acquittés, ainfi que Ie Laft & Veil-Geld extraordinaire , conformément au Pfa card du 6 Juin 1702.

9. Le Veil-Geld extraordinaire a 1'entrée & a la fortie, doit-être payé i Pavenir, non fuivant la valeur indiquée dans le Tarif précédent du Veil-Geld ordinaire, mais fuivant la valeur intrinféque des marchandifes , ou du moins , comme elles font taxées dans les prix-courans , è 1'exception cependant du fil blanc pour coudre; du Bois nommé Wagenjclot-, du bois pour tonneaux &pourpipes; par rapport

mm Bl

Sluiten