Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C a6 )

êut été prcvenu de leur marche et sans qu'il fat possible pendant ringt quatre heures, a leur logement et a leur subsistance. Je parvins cependant a assurer ces objets assez promptement pour en recevoir paniculierement les remercicHicnts des Généraux Biren et Kellermann,

Ce Général ayant été nommé par le Cor.seil •xécutif Chef de 1'Armée du centre , quitta oientót le commandement de 1'Armée Stationnée tur la Lanter, mais avant son départ il crut me donner une preuve de son estime et de son amitié, m'apprenant qu'il etait d'intention d'ecrire au ministre de la guerre ct au Conseil executif pout me faire nommer Maréchal-de Camp. Quel qu'agréable que devait être pour tout Militaire un avancement semblable, je ne balancai pas a déclarer au Général Kellermann, que le poste que j'occupais actuellement était trés anologue a mes anciens services ; que je desirais le conserver paree que j'espérais pouvoir le icmplir utilement pour la cause de la Liberté, et que je le priais instamment de me laisser acquerir les connaissances qui me manquaient, avant de m'exposer dans un grade superieur, a la jalousie que ma quaüté d'etranger ne m'anquerait pas d'inspirer ÏUX Officiers de 1'Armée. Je rèiterai ers instanccs , avec autant de chaleur que de vivacité stipvès des Généraux B'tron et Custine, mais illes furent également infructieuscs, et jc fus

Sluiten