Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 3* >

ct il n'est point dc masqué qu'il ne révètent pour saüsfaire leurs passion s; car de te!s hommes, et chaqne Nation en renferme malheureusemeut dans sons sein, sont capables de tout supporter, exeepté les loix et 1'amour de 1'ordre.

Le Général Custine, dont il me devient inutile de peindre désormais le caractère, se conduisit d'abord avec assez de modération ;■ mais son humeurs bizarre et farouche netarda point i prendre le dessus II mécontenta d'une maniere grave plusieurs Officiers, provoqua la déscrtion d'un grand nombre dc Soldats, et parut ne commander 1'Armée que pour lui faire désirer hautenient un autre Général. 11 me rendit particulierement, le service de 1'Etat-Major si difficile et si desagréable qu'il devint impossible de mettre aucune suite dansles opérations: car, il s'etudiait a me douner des ordres diameterialement opposés a ceux. que j'avais recu da Ministre de la guerre, et il poussa même i'absurdité au-point, de me défendre de faire des rapports directs a ce Ministre, quoique j'cn eus se réai 1'ordjre précis du Conseils exécutif.

Mais le füt suivant me donna de plus fortes raisons, encore, de soupcouner les intentions ou du moins la bonne volonté du Général Custine. 11 recut 1'ordre d'envoyer de 1'Armée du Rhin a celle du Centre un déiachement eonsiderable; et Pon sentira 1'extrème importance de eet ordre , si

oa

Sluiten