Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 57 )

la villa de Francfort n'a jama;s démérité d'un aussi ha ut ; itve, c'est faire en menie tems son éloge et son histoire.

En eff.t, le Séna* d2 cette clté a joiii, dc siècle en siècle, d'une réputation qi i a survécu a. toutes les pertea que ses habitana onr éprouvé, a toutes les guerres dont les fertil 'S ; laines de ia Franconie et du Palatinat out d;d le théatire L.s loix civilés de Francfort, joignent a un gran ! respect pour la Liberté des Gitoyens', toute ia sévèrité qu'exige la conserv tion de sa proprïété* La Tolérance et la Philosophie , out trouvé constamment un Asyle dans ces mu s, et dans les guerres de religion qui cöuvrait de sang pendant 1'éspace d'un siècle , la Patrie de Luther, on retrouve Ls Magistrats de Francfort toujours aussi sages, aussi dclairds que le permettaient les circonstances et les préjugds de ces tems barbares. On dtait humain a Francfort, on dtait feroce a Trim, a Mayenee , a Munster, dans cette foule d'Etats ou la Lioeué publique dtait enchaïnde sous la tyrannie d unPrêtrc, et ou 1'homme expirait dans les cuainés nobilair s et sacerdotales.

La ville de Francfort est un exemple fappant des efFets que peuvent produire, sur le bonheur des hommes; 1'esprit de Liberté, Pindustrie et des loix iaües ct tolérantcs. Cette yllle s'est élevde a un haat degré de prosperité , sans autresres-

P 5

Sluiten