Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 143 )

sures, que cette sévérité n'avait aucun motif qtfi me füt personnel; et que dans toutes les rélations qui seraient publiées on me rendrait ainsi qu'a. la. garnison Francaise de Francfort, la justice que meritaient et leur discipline pendant mon sejour de Francfort, et leur courage pendant son attaque.

En me faisant informer que j'allais Clre trans» féré dans les Eta^s du Landgrave de Hesse-Cassel3 le Roi de Prusse daigna me faire assurer particulierement , qu'on ne tarderait pas a prendre des arrangemens fixes concemant les Officiers prisonniers de guerre; que ces arrangemens détermineraient une fiis pour toutes ce, a quoi on pourrait s'en tenir réciproquement; que je n'attendrai problablement pas longtems a Être renvoyé sur ma parole, mais que cette liberté dependrait des arrangemens qu'on prendrait avec les Généraux et des mesures qu'adopterait, pour cette partie dela guerre le Gouvernement Francais.

Je partis donc pour Marbowg le 7 Decembre avec une partie des Officiers Francais. Les autres se rendirent kHanau; d'ou,une partie d'entr'eux, furent transfèrés ensuite dans les Etats du Roi de Prusse.

Sluiten