Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 146)

de la ville, j'étais constitué prisonnier de guerre du Landsrave de Hesse -Cassel.

Le 12, les Officiers Francais a la réquisitio* du Sénat de Francfort crurent de leur honneur d'éclairc-r la Conveiitiou Nationale 6ur les irnputations que Custine se permettait contre les Magistrats de Francfort. Cette piece fdt souscrkc par 44 Officiers da 7^ Battaillon det Vosges, du 5«ne du Bas-Rhin, du io-k de la Haute-Saêne du ame du 8a«e Regiment, et piusieörs Comrai6* sahres des Guerres et Employés & 1'Armée du Rhin. Elle me füt présentée par 3« Commissaire de Guerres Matthieu Favier, et j'y apposai ma signature. La reconnaissance et la verité exigent qne je consigne ici cette pièce ( 20 ) quoi qu'elle art été collationnée par les Notaires Jaenicke et Kappes, immuatrieulés par le \4nirable Sénat de la susJitte Fille et République libre d'Empire, de Francfort. Si cette depêche honore le Magistrat, elle témoigne eu méme tems la loyauté et la justice qui carf.ciétisent les Républicains et les Officiers Francais. 56 Sous-Off.riers rédigérent une déclaration semblable. Elk fut remise ainsi que la précédente, le 6 Janvier I793 , au Ministre des affaires étrangères de la République Francaise par les Députés de Francfort détenus a Paris.

Le méme jour 12 Décembre, 63 Officiers ou SousOfficiers envoyerent au Général Custine une décla*

Sluiten