Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( -50 )

fin-ce les voyageurs a rendre hommage a la bravoure des Républicains Francais. Si la perte qu'essuièrent les Prussiens ct les Hessois (perte enorme comparativement au nombre et aux moyens des assiegés) prou» Ve le courage des Républicains Francais, elle prouve ce me semble, non moins clairement, que ces Républicains n'avaient pas derrière eux dix mille txssassins armés de dix mille Poignards. En admettant ce petit conté de boucher, si impudemment presenté par Custine a la tribune d'une Nation, certes il n'y aurait pas de terme assez fort pour honorer 1'heroïsme des Républicains Francais! Au nombre de seize cent hommes, sans Artillerie, n'ayant que trente coups dc fusil k tirer ils parviennent a tuér 300 hommes aux ennemis qui assiègent la ville dans laquelle ils sont rcnfermós, ils tiennent tê:e en même tems dans 1'intérieur de cette ville a dix mille assassins armés de poignards , ct parviennent cependant a ne perdre que 41 homme pendant la durée de ces vêpres siciliennes que seconde d'une manière si formidable une Armée de 50 mille hommes composée des meilleurcs trounes de PEurope et commatidée par un de ses plus grands Capitaines.' quel excès d'intrepidité et en même tems quel prodige de bonbeur !

Si les monuments par lesqucls le Roi de Prusse consaera le courage du Commandant ct de la garnison Francaise dc Francfort obligent Custine h

Sluiten