Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 187 )

gaire, et souvent même il suffit pour ie vulgaire que Fhomme de bien succombe pour être envisagé cpmme criminel.

On n'a pas oublié" sans doute 1'achamement avec lequel les dé'.or.ciateurs s'attachaient, il y a deux années, aux premiers succès de ce Général Francais qui 'emplit la terre de son nom, dans un age oü Cêsar n'était connu a Rome que par Fexcès de «es dettes et Fénormité de ses déréglemens. Et si Buonaparte qui forea depuis les Pv.ois au respect, 1'envie au silence et la Postérité a 1'admiration, füt mort avant la prise de M&ntoue. a cette époque ou saGloire était encore envcloppée dans son Genie, ne faudrait-il pas craLdre que la réputa» tion de ce Républicain n'eüt été enseveüe dans son tombeau? La calomnie eüt, san.-, doute, arraché les feuilles de ce Laurier qui ombrageait son Jeune front; et, peut-être, Fhomme qui , en cré:mt son nom et ses ressources, s'est amduplus immortel \\w\-1kxandre -, n'eüt-il pas trouvé un Historiën assez hardi pour le conduire a Ja Postérité ?

Généreux Francais 1 Tu ne brules pas Persépolis et la gloire de Parmènion ne te fait point ombrage! Tu joins la modestie de Pkocion et la justice iPAristide a la continence de Scipion : et si les mreurs de ton siècle , si la cause mème de la Liberté te forcent a éloigner de ton camp cette simnücité dont brillaic Epominondas, tu portes

Sluiten