Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 203 )

RÉSUMÉ,

3L*e péniblc récit que je viens d'entreprendre. prouvera, ce me semble, ft tout homme impartial, que depuis mon entrée en service, je n'ai rien negligé pour servir ma Patrie, II prouvera que j'ai été constamment fidele a la cause de la Liber ■ té, et que j'ai répondu, par toute la sincerité de Bies efforts, ft la confiance dónt Ia République Francaise m'a honoré.

Elevé dans le sein d'une République qui résista pendant plus d'un demi-siècle a toutes les forces de la Monarchie Espagnole, qui était alors 1'Europe , qui triompha du despotisme de deux PhiUfpe et d'un Duc d'Albe, qui donna ft routes les Nations 1'exemple de cette Tolérance réligieuse et de cette Liberté civile dont la Révolution Francaise appelle toutes les Nations ft recueiller les fruits ; nourri des exemples et des principes decesg'ands Pensionnaires d'Hollande que la liberté compte parmi ses plus illustres Martyrs , que la Puilosophie etles Sciences comptent parmi leurs plus éloquents bienfaiteurs; membre de cette République dont les Rjuytor et les Troirp ont ft jamais illustré le Pavillon, et qui en repandant sur tous les Etats dê PEuropö ks bienfaits du Commerce ct des Arts ft ouvert a tous les Etats de VEurnpe, ces deux grandès sources de prospérité et de gloire, je me suis de▼oué, dèsmes plus jeunes ans, ft la défense d'une

Sluiten