Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C *59 )

tr<?upes Prussiennes; mais que plein de confiaiice dans le patriotisme, la bravoure et la fermeté de ses compagnons d'armes, il a donné la reponce

suivante (Cette reponce est rd-

£ortéi dans fouvrage; voyez la page 76 et 77.)

Le Général se félicite que le Zèle , la patience et la bonne volonté de la garnison ont parfaitement rcpondu a son oetente: il lui en fait ses remertiments en 1'exhortant de petsévérer dans ces dispositions, et d'avoir la même patience, la mé* me fermeté afin d'en imposer efficacement & nos ennemis.

Le Général recommande le plus grand soin, chaque fois qu'on ouvrira une porte; et qu'ori aye la plus grande attention d'examiner s'il n'y a point d'ennemis dans les environs avant de 1'ou* Vrir, affin qu'ils n'y entrent pas avec ceux pour lesquels elle sera ouverte. En Cas , que la garde de I'a-> vancée füt contraintc de se replier sur la garde de la porte de la Ville, elle passera toujours par le petit pont qui seta lévé incessamment après, et l'on aura soin de présenter toüjotirs un front contre 1'ennemi, et de faire le feu de file ou de bilbaude sur lui, jusqu'a ce quetoütela garde soit rentrée. Les grands pont, ne se baisseront jamais dépuis quatre heures du soir jusqu'a buit heures du matin sans un ordre exprès signé du Général. II en . sera de même des granelcs portes qui ne s'ouyri*

R a

Sluiten