Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C*75)

' goyez rentré au sein de nótre Patrie pour recevoir les honneurs qui sont dfis a vótre bravoure, et Vótre Patriotisme» Hatez donc, brave Général, vótre liberté. Ah, s'fl était en nótre pouvoir, si nous pouvions dis-je, être vos libérateuts, quelle joye ne serait ce pas pour nous? de pouvoir par cette manière réciproquer les services que nous avons recu de vous. Daignez dottc recevoir les scntimens de la plus vive recoiinaissance qui vous est duë I juste titre, puisque c'est h vous, en partie, que nous sommes redevables de nótre li» berté*

Soyez persuadé, Gdné-ral, des sentimens d'attnchement, amitié et reconnaissance des vos soi* dats et frèrcs d'armes.

(Signé s*) G. louis, marin,

Caporal du 7™ BataiU Ion des Fosges , ei phi~ sieurs autres signatures.

N°. 41.

Extrait de deux Rapports de Custine.

Rapport du 3»* Decembre 179?,.

J'approchais, lorsque je fus informé que le „ Commandant de francfort ayant négligé de prendre des précautions contre les habitans,

. S a

Sluiten