is toegevoegd aan je favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

T"2 , H I S T I O R E

Maïs fi cëft un malheur que d'avoir de beaux yeux ; voici, felon mon perk jugemenr, ce qu'il feiidroit faire pour y remédier. La magicienne Serèr.e fait tous les fecrets de la nature , envoyez-lui quelque bagatelle d'un million ou deux, & fi elle ne vous enfeigne un remède pour les yeux de la princeffe , vous pouvez compter qu'il n'y en a point. En attendant , je ferois d avis qu'on imagindr quelque coëffure d'un beau verd, pour y enfermer les cheveux de Luifanre ; car je me trompe fort, fi leur éclat, joint d celui de fes yeux , nëft en partie caufe que fes regards font fi dangereux 5 & pour lever tous les obftacles , ce fera moi , fi votre majëfté le trouvé bon , qui confulterai la magicienne de votre part , puifque je fais fa demeure.

^ Le Caiife le trouva fort bon ; il fut chargé d'une bourfe de diamans brillans, & d'un detniboiffeau de grofiës perles pour Serène , & fe mit en chemin , malgré les regrets de madame la Sénéchale.

Son voyage fut d'un mois , pendant lequel les yeux de Luifante firent plus de mal que jamais : elle ne s'étoit pas accommodée de la coëffure verte; ce nëft pas quëlle nëut un peu amorti lëclat de fes yeux : mais en même tems , fon teint en avoit pris une légère teinture, qui