is toegevoegd aan je favorieten.

Tableau analytique et raisonné de la doctrine céleste de l'église de la nouvelle Jerusalem [...] ou Précis des oeuvres théologiques d'Emanuel de Swedenborg.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ET RAÏSONNE

233

de ceux de cette même croyance qui paffcront par après de ce monde en 1'autre. II fait voir qu'acluellemeut éc déformais il n'eft & ne fera pluS permis a ceux qui palfent en 1'autre monde de s'y former de faux cieux . mais que chacun y trouve le fort qui lui efl: afïïgné immédiatement après la mort, après, bien entendu, la préparation requife a cet effet : les bons paffant au ciel &. les méchans en Enfer; que d'ailieurs il n'eft plus permis a ceux-ci d'avoir au monde fpirituel aucune communicatioa avec les autres. Mais que tous ceux qui prophanent les chofes faintes, qui font ceux qui s'arrogent le droit d'ouvrir & de fermer le ciel cc de remettre les péchés , droit qui n'appartient qu'au Seigneur feul, font tous ci-après jettés dans Ia Mer noire fus- mentionnée , Sec.

206. Vient maintenant le Dixicme Article, qui traite du ciel antérieur Sc de fa deftru&ion. Ici 1'Auteur nous montre que par ces Paroles Le premier ciel ff let la première Terre avoient disparu. (*) on ne doit entendre ni le ciel vifible ènos yeux, ni la terre que nous.' habitons ,• ce qu'il avoit déja montré a certains égards en Partiele premier. II nous fait obferver de plus, que ce premier ciel ne deflgne pas non plus Ie ciel angélique, formé de tous ceux qui du premier moment de la création jufqu'& cette heure, font devenus des anges, paree que ce ciel demeure k perpétuité. Mais par premier ciel doit s'entendre cette colleétion d'Efpritsformée d'autres Efprits que ceux qui font devenus anges: Efprits qui pour la pluspart étoient même de nature a ne pas pouvoir devenir anges cétoit donc un ciel faétice qu'ils s'étoient fait eux - mêmes que

. 1'on doit entendre par le premier ciel qui avoit pafte.

* De plus il nous obferve que ce premier ciel n'étoit point formé d'aucun de ceux qui avoient précedé la venuë du Seigneur en ce monde, mais de tous ceux qui ont exifté depuis , d'autant qu'a Ia fin de chaque Eglife fe fait toujours un dernicr Jugement, Sc pour. lors le premier ciel eft aboli Sc un nouveau eft créé ou formé en fa place. Car du commencement de cette,

épo»

(♦) Apoalyp!*, XXI 1.

P s