is toegevoegd aan je favorieten.

La religion considérée comme l'unique base du bonheur et de la véritable philosophie.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fur la Crèation , &c. Wp tient ni ft fon organifation ni ft fes formes extérieures. En effet , l'homme entouré de toutes les combinaifons de Z la matiere , n'a befoin que de fes yeux & „ d'unefprit jufte pour fentir que ces com„ binaifons les plus merveilleufes ne peu„ vent donner que le mouvement iWtfen„ timent, & ne produiront jamais la rat* ,, fon & la penfée. Dans la littérature & M dansles arts , on recoinmande/^w/zede plan, faccord £}? f harmonie dans l'en„ femble , la li ai fon dans toutes . les par„ ties , la variété dans les détails ■, mais „ fans confufion, fans bigarrure, fans: „ dijparate. Ces principes doivent être „ fuivis, ils font puifés dans la nature. „ Quelle unité de plan dans 1'ceuvre fu„ blime de la création ! Tout fe rapporte „ ft 1'homme , au feul être formé pour „ connoitre, pour adorer fon créateur., ,, Tout ce qui exifte fut créé pour fatif,, faire fes belbins, fervir ft fes plaifirs,. ?, ou pour 1'éprouver, 1'inftruire, le cor,, riger, le récompenfer & le punir. Quelle ,., variété dans les- ouvrages de Dieu!. „ Ouelle magnificence fans profufion, & quelle fimplicité! Le charme & la richeife des détails ne détruifent point „ 1'harmonie de l'enfemble; ces champs „ couverts de fleurs font émaillés de toutes les différentes nuances des couleurs ., lesplusbrillant.es; mais jelesappercois * fans les diftinguer,,&lenréclat.ne trou„ ble point 1'ac.aord fi, doux-de ces. omr